mercredi 6 décembre 2006

La Côte revue et corrigée par un Lambda

Ce mercredi 6 décembre, La Côte revient sur " Companyon ". J'en étais, et pas 5 minutes avant la fin des 10 heures d'ateliers, et pour moi, les choses ne se sont pas vraiment passées comme cela ...

Mais peu importe ...

Enfin quand même :

Le fonctionnement repose sur trois phases de débats successifs : phase de critiques, d'utopies (la ville idéale) et de concrétisations (enfin c'est un bien grand mot pour bien peu de choses).

Les débats se déroulaient en petits groupes autonomes et non conduits par un consultant aux trois phases, chaque groupe ayant un secrétaire et un rapporteur mais personne qui recentrait véritablement le débat quand il partait dans tous les sens. Personne non plus qui ne demandait si la majorité était d'accord avec un point de vue, on notait tous les points de vue même ceux non exprimés devant le groupe ...
Systématiquement, une personne se décrétait leader de son groupe, j'ai même vu un gars s'imposer rapporteur et imposer sa soeur - ou amie ou conjointe ou collègue ? - secrétaire, celle-ci ommettant de rapporter certains points de vue et en ajoutant certains de sa production non validés par le groupe ... Quand le leader rapporta les propos du groupe en assemblée plénière, il remplaça même le slogan que le groupe s'était choisi par un autre de son cru ... huum, intéressant ... J'ai appris par la suite que ce démocrate était conseiller communal de surcroît ... huum, très très intéressant ...

En tous cas, ce Monsieur davantage d'avenir que les démarches participatives des habitants ...



technorati tags:

Aucun commentaire: